a la une, les histoires

Le sport dans ma vie

comment 1
pourquoi tant de sport | quarante deux kilomètres - blog sport fitness plein air montreal

Pourquoi je fais autant de sport?

Les gens le savent, je fais beaucoup de sport. Et je le confirme moi-même, oui, beaucoup quand même. Beaucoup pour une fille qui a une job à temps plein prenante.

Un jour, mon copain a décidé d’appeler Camille et moi, les lesbiennes culturistes. Voilà, c’est dit. Nous, ça nous a fait rire, mais ça en dit long.
(N.B. Nous n’avons rien contre les lesbiennes culturistes!)

Quand on me demande, “Ça veut dire quoi beaucoup pour toi, genre, combien de fois par semaine ou combien d’heures?”, eh bien, des fois, souvent, j’essaie d’esquiver la question! Pourquoi?

Parce que, parfois , la réponse en impressionne certains et en effraie plus d’un aussi!

Il n’y a rien de honteux à faire du sport en masse, loin de là (mon rêve serait de vivre de sport et d’eau fraîche!), mais des fois, je me conserve une petite réserve, une petite intimité.

Alors pour répondre, parce que sur Quarante Deux kilomètres, on est là pour parler sport, je m’active six fois par semaine. Je m’active, je bouge, je cours, je pédale, je me muscle, je me détends… Six fois, c’est mon chiffre, mon équilibre, mon planning.

Au fait, aviez-vous lu l’article d’Eric sur “C’est quoi s’entraîner” ?

Après la question du combien, et il a souvent la question du “Mais pourquoi?!”.

La liste est longue! Mais essentiellement, parce que ça me fait du bien! Du bien à l’âme et au corps! Dois-je vous présenter les demoiselles les endorphines?!

Ça me permet d’éliminer toutes les frustrations et la pression de la journée. Je me vide la tête, je ne pense qu’à pédaler plus vite ou à finir ma série. C’est mon moment de tranquillité, de tête-à-tête avec moi-même!

Ça m’apaise. Je préfère pratiquer une demie heure de plus de sport par jour que de dormir une demie heure de plus. L’énergie que cela me procure au final a plus de vitalité, mais c’est moi hein! Et si je pouvais, en fait je devrais, je ferai une demie heure de yoga ou d’étirement tous les soirs.

Du sport, pour me structurer!

Pratiquer un sport, que l’on veuille ou non gagner une médaille d’or, demande une structure et une discipline. Il faut apprendre, il faut faire des devoirs, des examens, et se pratiquer! Il faut être assidu. C’est la clé. Parfois, j’ai tendance à être trop rigide avec moi-même, mais je me remercie quasiment toujours de m’être botté les fesses au final!

Faire du sport, c’est avoir un agenda, un planning, un entraînement à suivre. Avec l’arrivée du triathlon, pas question de rigoler, je dois m’organiser et structurer mon planning de la semaine pour faire deux séances de piscine, deux de course et deux de vélo par semaine, au minimum!

Par contre, même s’il y a une structure parfois stricte, surtout quand je vois les préparations pour les longues courses, il est essentiel de toujours avoir du plaisir, ou du plaisir à visualiser la finalité! La satisfaction, le plaisir, le bien-être et la fierté, ça compte plus que tout!

pourquoi tant de sport | quarante deux kilomètres - blog sport fitness plein air montreal

J’aimerai ajouter un dernier point! Du sport, pour les copines, les délires avec MC (une de mes coachs préfs) et les routines sport-yoga-brunch. Le sport, le gym, c’est l’endroit où je suis souvent si je ne suis pas au travail ni à la maison. On finit par croiser et fréquenter les mêmes personnes dans les cours et dans les salles.

Des amitiés se lient!

Des amitiés authentiques, sans complexe et préjugé, car au gym, on est souvent mis à nu (non non, je n’ai pas écrit on est souvent nues), et parfois plus sensibles et fragiles. Dans le sport, il faut accepter ses faiblesses, les travailler et se faire aider. Et entre copines, on s’encourage, on se donne des tapes dans le dos! Dans mon petit groupe, on n’est pas là pour se regarder et se faire la compétition de manière malsaine.

Au sport, entre nous, on rigole, on se dit des choses parfois sans filtre, les vraies choses quoi, on donne des surnoms à bien des gens, on s’imagine des choses. Bref, on s’éclate!

Et on finit toujours la fin de semaine autour d’un latté amande, gourmand et réconfortant, parce que c’est la routine.

Le sport dans ma vie.

Même après les séances les plus dures et éprouvantes (quand je suis rouge, dégoulinante, avec du mascara partout et une chevelure indomptable), je me suis bien, je me sens belle et bonne.

Et toi, quel est ton équilibre?

1 Comment

  1. Un très joli article. J’aime cette idée de juste, simplement, « se bouger ». Pédaler, nager, courir, sauter, bref, s’activer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *