a la une, en pratique, l'entrainement

journal de course – chapitre un

comments 2
quarante deux kilometres - debuter course a pied

Comment j’ai fait pour m’y mettre pour de bon et pour aimer ça!

En explorant nos profils, vous avez surement lu que Camille et moi nous nous sommes lancées le défi de courir notre premier triathlon cet été à Magog. Un triathlon, c’est composé de trois épreuves sportives: nage, vélo et course.

Sauf que moi, eh bien, je n’ai jamais couru et je ne sais pas courir tout court.

Plus jeune, on me surnommait Petite Sirène. L’eau, c’est mon élément! Jamais au grand jamais j’ai été attirée par la course. Mais cette discipline a commencé à m’intriguer ces derniers mois, surtout quand j’ai accompagné ma copine chérie en fin de parcours de son premier marathon et que j’ai ressenti toute la chimie et la fierté (et les larmes) à la ligne d’arrivée. C’est magique.

En plus, ça semble si simple la course! Des jambes et des baskets, en terme d’équipement ce n’est pas très compliqué!

Alors pour une raison qui m’apparaît un peu logique, j’ai dû m’y mettre! J’ai dû apprendre à aimer ça et à savoir courir! J’ai débuté il y a à peu près un mois, en même temps que Camille qui s’échauffe pour sa préparation marathon. C’est mon mentor 😉

Je vais vous raconter sans prétention et sans grande théorie comment j’ai commencé la course et comment ça a fonctionné pour moi!

quarante deux kilometres - debuter course a pied

Se fixer un objectif.

Comme tout dans la vie, il faut se fixer un objectif.
Pourquoi je veux courir? Ai-je une course en tête? Ai-je un chrono à l’esprit? Il faut se fixer un objectif pour savoir après quoi on court, une carotte quoi!

Il faut, même si des fois c’est compliqué, je vous l’accorde surtout quand on est habitué à performer, se fixer un objectif qui est atteignable, réaliste et possible. Cela permet de prendre le goût à la course, et à tout autre sport, l’apprécier, et surtout adapter son corps au fur et à mesure.

Hors de question de courir un marathon la première année! Ou même de vouloir courir 10 km en 45 min dès le premier mois. En étant dans les nuages et non terre à terre, on s’écœure, on se déçoit.

De mon côté :

  • je cours, car je veux faire mon triathlon sans peine!
  • Camille m’a dit: En 2017, tu fais ton premier 10 km, en 2018, ton premier semi et en 2019, on va à Vancouver faire un marathon!

S’équiper.

OK, c’est bien, on a un objectif!
Maintenant il faut s’équiper. Même si la course, comme je le disais au début ne demande pas grand chose, il faut, il est essentiel même d’avoir une bonne paire de running et une brassière de course adaptée. Courir avec des vieilles baskets ou des baskets non adaptées, c’est bon pour se blesser, pour avoir des douleurs, et se décourager.

Moi la première, je veux les dernières adidas. Mais il y a de fortes chances qu’elles ne soient pas adaptées à ma foulée.

N’achetez pas une paire de runnings juste parce qu’elles sont belles. C’est non! Entre nous, des runnings, je trouve que c’est rarement sexy!

Si vous habitez à Montréal et ses alentours, la boutique COURIR est la référence. Ils sauront vous conseiller en fonction de vos objectifs et de votre foulée. Et souvenez-vous qu’une paire de runnings a une durée de vie! Si l’on court 1 à 2 fois par semaine, on la change tous les ans, et notre fréquence de sortie est supérieure à 2 fois par semaine, alors aux 6 mois.

Le deuxième essentiel, pour les filles, c’est une bonne brassière. Selon notre bonnet, une brassière confortable et maintenant tout ce qu’il faut là où le faut. Encore là, allez chez COURIR ou chez Sportium!

Être régulier.

Pour progresser, il faut être régulier!

Je me suis fixé une fréquence de deux entraînements par semaine. Deux sorties, cela s’intègre parfaitement dans mon agenda sportif. Deux, c’est le chiffre magique! Il permet de s’améliorer de fois en fois sans se fatiguer et se lasser.

En étant régulier, cela nous permettra d’évoluer progressivement! Il faut accepter son rythme! C’est tellement gratifiant d’atteindre des petits paliers de réussite!

quarante deux kilometres - debuter course a pied

 

Avoir du plaisir.

Un truc qui me fait peur avec la course, c’est de m’ennuyer et de trouver cela long! Surtout quand on commence et que l’on ne pète pas des records 😉

Pour y remédier, la musique c’est notre meilleure amie je pense! Avez-vous déjà vu des filles actives sur Instagram sans écouteurs?! Avec Spotify, il est si simple de se créer ou s’abonner à des playlists! La musique, ça donne un rythme, une cadence! Camille m’a également fait découvrir les podcasts pour les entraînements plus longs! À essayer!

Une seconde astuce est de courir avec quelqu’un! On se serre les coudes, on se motive, on se botte les fesses!

Et un petit dernier pour la piste de course, faites-vous des combos. Ne faites pas que courir durant votre semaine. Variez les activités sportives durant la semaine! Cela évite la redondance! En cardio, je fais également du RPM (une espèce de spinning) et des HIIT parfois!

Varier les entraînements.

Pour courir bien et vite, il ne suffit pas d’enchaîner bêtement des 30 minutes de jogging. Il faut varier les entraînements! Je pense que Camille va vous en parler un jour!

Depuis que j’ai commencé, elle me fait faire des séances dites longues, pour travailler l’endurance, et des fractionnés, durs durs mais tellement plaisants et challengeants! Elle a commencé à me parler de d’autres types d’entraînements qui me font peur, mais je la suivrai, c’est mon mentor, mon coach! Elle sait ce qu’elle fait!

Ayant déjà une bonne condition physique et un bon cardio, je n’ai pas commencé de zéro. Par contre, en surfant sur les Internets, on voit souvent des formules de type 30sec de marche/30 sec de course, 8 fois par exemple. Renseignez-vous!

Se muscler.

Pour prévenir toute blessure potentielle, il est important de se renforcer musculairement. Un corps musclé performe mieux. Avoir une bonne condition physique globale, ça nous rend plus efficace, ça nous permet de supporter l’effort plus longtemps et d’avoir MOINS DE COURBATURES!

Je mise pas mal pour le gainage et des exercices de jambes et fessiers de ces temps-ci.

Ça vous dirait que je vous partage des exercices? Dites-le moi en commentaire!

Pour terminer, pour se motiver, il faut se sentir beau/belle et bien! Pour ça, optez pour une ou deux tenues de vêtements sportifs techniques avec de belles couleurs 😉

Et n’oubliez jamais de boire beaucoup d’eau, de vous étirer et de vous massez!

quarante deux kilometres - debuter course a pied

quarante deux kilometres - debuter course a pied

2 Comments

  1. Pfiouuuuu, la course, j’essaie, j’essaie, mais vraiment zéro plaisir. Pourtant il faudrait, je me suis lancée le défi d’un énorme trekking l’année prochaine. Marcher je sais faire. Marcher longtemps aussi. Très longtemps et avec un gros sac, ça se prépare aussi. Endurance endurance et remise en forme de la ceinture abdos, des jambes, des fessiers, pour porter son poids et celui du sac sans se blesser.
    Alors oui, si tu veux mettre tes exercices de gainages et de jambes fessiers, moi je prend !

    Bon courage ! 😉

    • Si tu as 0 plaisir à courir, rien ne t’empêche de te préparer autrement : le vélo ou la natation par exemple, ce sont des supers sports pour développer l’endurance ! Et on note pour les exercices de gainage ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *